La fin de l’histoire

Ça existe le contraire de happy-end? Pas sûr. Alors voici la putain de sad-end de l’histoire racontée sur ce blog.
J’ai publié en privé précédemment sur mes problèmes de couple -parce que j avais honte de me plaindre. Je devrai relire le post avec du recul pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé. C est incompréhensible à vrai dire. Ou si banal à dire vrai.

Lire la suite

Publicités

Ça pique un peu –quand même

C’est avec une grande décontraction que j’ai appelé pour prendre Rdv avec Dieu avant les vacances d’été. C’est avec un grand étonnement que j’ai eu une place mi septembre -Léonne fêtait sa 1er année le lendemain.
C’est sans surprise que j’ai retrouvé Dieu -dans ses nouveaux chicissime bureaux, enjouée, rapide, efficace. Après quelques papotes de bienséances, elle m’envoie le bulldozer habituel: hysteroscopie, écho pelvienne 3D, dosage, sérologie, on se revoit dans un gros mois.

Lire la suite

Happy End

Je vais essayer de conclure l’Histoire. Je raconte tout pour ne rien oublier –paraît-il qu’on oublie, pour l’instant tout est encore très net dans ma tête.

Le début de la fin commence deux jours après le terme au banal Rdv de contrôle. Deux jours avant, rien n’annonçait que quoique ce soit n’allait se passer, je pensais donc que la même rengaine allait m’être sortie ce matin-là ayant même prévu ma journée et ma soirée. Je me voyais aller aux 5 jours post terme –le max dans cet hôpital, alors que depuis mes 6 mois de grossesse j’étais persuadée d’accoucher prématurément -paradoxe de Pmette. Mon état d’esprit n’était donc clairement pas à l’accouchement.

Lire la suite

Raide dingue

Je profite d’un court moment d’accalmie pour faire savoir au monde que ma Léonne est née ce week-end. 

Je l’aime jusqu’à la lune 🌙 -retour compris

Je la regardais quand son père est parti tout à l’heure et j’ai pleuré de joie devant ce miracle. Je lui ai dis que j’étais si contente que ce soit elle qui ce soit accrochée et pas les milliers -au bas mot, d’embryons précédents. 

C’est elle et j’en suis raide dingue -elle ressemble un peu à son père dont je suis éperdument amoureuse ça aide aussi.

❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

J-7

J’ai toujours autant d’inspiration tant au niveau du titre que du texte en lui-même. J’oublie chaque anecdote intéressante que je pourrai raconter –elles doivent être bien anodines me dis-je.

Je commence à fatiguer mais je pourrai encore être enceinte pendant plusieurs mois je crois. Qu’est-ce que c’est 7 jours à attendre après 5 ans ? Je suis en dpo de bébé, en dbb, en day before bébé.

Lire la suite

36 ans et 34SA

J’aurai voulu écrire chaque jour un peu sur elle, un peu sur moi, un peu sur lui, un peu sur nous. J’aurai voulu décrire les sensations qu’elle me procure à chacun de ses mouvements, les émotions que je ressens à apprendre à la connaitre à travers ses habitudes. J’aurai voulu au moins essayer.

J’essaie de me projeter avec elle, avec son père, avec nos familles et amis dans notre quotidien. J’essaie de me dire qu’elle va changer ma vie. Depuis tant d’années je fête mon anniversaire de manière morose face à l’absence de ma mère, face à l’absence de bébé, face à l’absence de perspectives de ma vie.

Lire la suite

Chanson: « Définitivement »

Je précise que c’est le titre d’une chanson que Deezer m’a subrepticement glissée dans une playlist « vous allez aimer ». J’essaie de rester allongée au maximum, je vois ma Doc vendredi mais j’ai retrouvé de l’optimisme.

T’es pas encore arrivé,
Avec ta mère on s’impatiente
Elle, elle commence à fatiguer
Puis il faut voir l’état de son ventre
Parait que tu te cache là dessous
On communique à notre façon
Quand j’te parle tu donnes des coups
J’ai tes mouvements, tu as mes sons.

Lire la suite