Merci à Simone sous l’impulsion de Madame Ourse de me proposer cette parenthèse chinoise pendant mon interminable attente.

Si j’étais un objet, je serais une lampe de Joe Colombo. Déjà parce que le nom de mon créateur est hypra cool, ensuite, illuminer le monde est un vaste programme.

spider-joe-colombo

Si j’étais une couleur, je serais de l’anthracite. Elle paraît foncé d’un premier abord mais devient chaleureuse à côté des autres couleurs. Elle reste passe partout mais a cependant du caractère.

eaaf604c251db11029474c7e843285f4

Si j’étais un pays, je serais l’Islande. Un coup de cœur absolu

DCIM100MEDIA

Si j’étais un son, je serais la voix de ma mère. Dans le film Camille redouble, l’héroïne sait que sa mère va mourir et quand elle retourne dans son passé avant qu’elle ne meure, elle décide de l’enregistrer pour garder sa voix, je trouve l’idée très belle.

Si j’étais une odeur, je serais du pain grillé par mon amoureux le matin -son odeur comprise

Si j’étais une saison, je serais l’automne. Je préfère les demi saisons et j’adorais la rentrée des classes quand j’étais petite -fayote.

Si j’étais un couple (ou duo), je serais les grands parents de mon amoureux.

Si j’étais une fleur, je serais un bouquet de blé

5234-ble-a-foison-wallfizz

Si j’étais un poème, je serais Les sanglots longs de Verlaine. Je l’ai retenu de l’école primaire. Il s’applique bien à la Pma!

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Si j’étais un proverbe, je serais «Vas, vis et deviens». C’est pas vraiment un proverbe et c’est un peu passif mais je m’y reconnais.

Si j’étais un moment de la journée, je serais le début de soirée avec un verre de vin entre amis.

Si j’étais une date, je serais la date de la mort de ma mère.

Si j’étais un objectif, ça serait d’arrêter de m’enfermer dans ma « différence » vis à vis des autres, de l’assumer, d’en parler, d’instruire et que ça ne soit pas un mur, de plus m’intéresser aux autres quand la Pma m’auto-centre et enfin de terminer le livre illustré sur mon histoire que j’ai déjà bien avancé.

Si j’étais un souvenir d’enfance, je serais les vacances dans le Sud avec les amis de mes parents et leur enfants tous les étés pendant mes 15 premières années.

Je défie à mon tour Kalyz, Gambinou et Pénélope: à vos portraits !

Mamzelle Bulle tu me manques ❤

Ps: Le taux a augmenté encore hier, l’écho de « contrôle » c’est demain.

Publicités