Ça existe le contraire de happy-end? Pas sûr. Alors voici la putain de sad-end de l’histoire racontée sur ce blog.
J’ai publié en privé précédemment sur mes problèmes de couple -parce que j avais honte de me plaindre. Je devrai relire le post avec du recul pour essayer de comprendre ce qu’il s’est passé. C est incompréhensible à vrai dire. Ou si banal à dire vrai.

Depuis la naissance de Léonne, Du jour au lendemain, j’ai ressenti -petite voix à l intérieur de moi, que ça n’allait plus entre Hibou et moi. Tout mon entourage m’a claironné: C’est tout à fait normal ma poule, tu tombes des nues ou quoi? Un enfant c’est un tsunami.

Un tsunami? Ma Léonne? Si sympa, si marrante, si belle, si facile? Ok c’est un tsunami pour le couple alors d’accord, tout est pété, on va reconstruire, différemment peut être mais reconstruire. J’ai pris sur moi, j’ai fait des efforts, je ne me suis jamais laissée aller physiquement, intellectuellement. J’ai communiqué, essayer de comprendre son état d’esprit, lu des tas de bouquins de psycho. Je n’ai rien à me reprocher.

Il y a quelques mois -Léonne venait de fêter ses 1an, je découvre qu’Hibou -je vais lui changer d’appellation Hibou c est beaucoup trop doux, Super Connard (SC) a couché avec une meuf -appelons la Grosse Pute (GP). Il se confond en excuse, me dit qu’ils se sont chauffés au bar, qu’il ne la connaît pas, que je suis la femme de sa vie. J’ai le droit à 1 semaine de folie de preuves d’amour. Je me dis un mal pour un bien, je résilie -on dit ça quand on fait preuve de résilience?, et pardonne. Rapidement.

Quelques mois se passe. Si vous suivez l’histoire, on fait le TEC quelques semaines plus tard. Négatif. On s’en remet. On se dit qu’on va faire une nouvelle Fiv, je mets tout en place, mi décembre je lui demande bien si il est sûr que c’est pas trop tôt janvier, que l’on peut décaler un peu: Je suis sûr, je t’aime, je veux un autre enfant avec toi.

Il y a quelques jours, j’ai découvert que non seulement, il avait continué l’histoire avec GP -Dieu seul sait depuis combien de temps celle-ci durait, mais qu’il la voyait tous les jours et que je sais très bien qui c’est. Cela faisait 10 jours que j’étais en stimulation, la ponction était prévue pour demain. J’ai tout annulé. Je vous la fais brève et floue mais la putain de belle d’histoire d’amour entre SC et moi est terminée. L’été prochain ça aurait fait 10 ans. J’ai enlevé mon alliance. Je suis célibataire avec une adorable fille de 16 mois -aujourd’hui, qui vient de faire ses premiers pas ce week-end. C’est très dur mais nous sommes fortes et j’ai confiance en nous.

Merci de m’avoir lue.

Fin de l’histoire.

J’ai 38 ans je n’irai plus jamais en pma.

Fin du blog